jeudi 8 juin 2017

Le Pacte d'excellence et le PECA



Pacte d’excellence

Au terme des processus participatifs de l’opération « Bouger les lignes » et du « Pacte pour un enseignement d’excellence », il ressort plusieurs dispositions dont :
  •  Le plan de pilotage :  chaque établissement élabore un plan de pilotage développé en 13 points pour une période de 6 ans. Le PECA fait partie de ces 13 stratégies à mettre en place pour améliorer la gouvernance des établissements scolaires.



« La stratégie d’apprentissage et d’accès à la culture et à la lecture ainsi que les collaborations
nouées avec les institutions culturelles et de lecture publique de la zone »  

  •  Un tronc commun pluridisciplinaire et polytechnique dont les 7 domaines d’apprentissage sont d’égale valeur :

La langue ; les différentes formes d’expression artistique ; les compétences en mathématique, en sciences, en géographie physique et les compétences techniques et technologiques les sciences humaines et sociales, la philosophie et la citoyenneté ; les activités physiques, bien-être et santé ; la créativité, l’engagement et l’esprit d’entreprendre ;

Il s’agit donc de mettre en place un parcours d’éducation culturel et artistique (PECA) pour tous les élèves, intégré de façon structurelle dans le temps scolaire selon trois composantes qui sont :

  • ·       Des connaissances

  • ·       Des pratiques artistiques

  • ·       Des rencontres avec les œuvres et les artistes.

Il s’inscrit dans le projet d’établissement et est donc intégré à son plan de pilotage.
Il tente de favoriser la co-construction entre les acteurs de l’éducation et ceux du monde culturel, de créer une mise en réseau à l’intérieur d’un territoire donné appelé bassin scolaire.
Il suggère enfin des actions en interdisciplinarité.

Tant dans sa procédure que dans ses attentes, il prône un partenariat en transversalité, une mise en lien d’acteurs se complétant sur un territoire donné afin de donner sens et créativité à un cheminement commun.

Un groupe de travail au cabinet de la ministre de l’éducation prolonge actuellement la recherche concernant cette alliance culture-école et la production d’outils de référence ainsi qu’un programme.

L’évaluation du PECA n’a pas encore été exploré bien que des pistes aient été suggérées telles que la mise en place d’un porte-folio, la réalisation d’un chef-d’œuvre…

Le PECA insiste également sur la mise en place d’un certain nombre de dispositifs dont dépend la réussite de celui-ci :
-        Formation, initiale et continuée, des directeurs et des enseignants
-        Formation des opérateurs culturels
-        Développement du lien avec les académies
-        Développement d’une plateforme numérique-ressource
La coupole alliance culture-école, qui a élaborée PECA, rappelle les différents dispositifs d’aide soutenus à ce jour :
-        Art à l’école
-        Résidence d’artistes
-        Projets culture-enseignement/la culture a de la classe
-        Initiatives du service des arts et des lettres (ex écrivain en classe, petite fureur…)



Le PECA et le nouveau cours de Philo et citoyenneté sont de belles opportunités de renforcer les liens entre la et les culture(s), les arts et la citoyenneté des élèves en vue d’un développement global de ceux-ci et les enjeux sociétaux.

Massart Nancy
Conseillère pédagogique Arts et culture
CECP




Aucun commentaire:

Publier un commentaire